40 ans, l’âge critique

40 ans, l’âge critique

Ecrit le 29 janvier, 2014 | Dans la catégorie : News

Lorsque l’on arrive à quarante ans, on parle du midi de sa vie. En d’autres termes, on est à mi-chemin entre la naissance et la mort, et on a déjà beaucoup vécu. On est encore jeune, mais nos 20 ans commencent à dater un peu. On est séduisant, et on a du temps avant d’arriver à la soixantaine. C’est donc un âge vraiment charnière, qui évoque de nombreuses questions : ai-je fait des choix judicieux ? Ai-je eu raison de me marier aussi jeune ? Que se serait-il passé si j’avais décidé de vivre différemment, en célibataire, ou tout simplement avec quelqu’un d’autre ? On sait aujourd’hui que l’adultère survient souvent à cette période.

40-ans-mode-demploi

En effet, pour un quart des cas de relation extra-conjugale, il s’agit d’une remise en question totale de ce que l’on vit. Et ainsi, on peut avoir envie d’aller voir ailleurs si l’herbe est un peu plus verte. Cette crise de la quarantaine induit aussi le fait que l’on puisse souhaiter revivre sa jeunesse, en se laissant aller à quelques fantasmes et en changeant de partenaire sexuel(le) : certains époux n’en ont connu qu’un seul dans leur vie, celui ou celle avec qui ils partagent leur existence au quotidien. Peu d’expérience, cela peut conduire à vivre une crise de la quarantaine assez violente.

Ainsi, c’est souvent à cette période que l’on s’en remet à des sites de rencontre extra-conjugale, afin de trouver un amant ou une maîtresse. Mais il ne faut pas dramatiser pour autant. Il est parfois préférable de vivre à fond sa crise, afin de pouvoir se stabiliser à nouveau plus tard. Il ne faut pas avoir peur alors d’aller jusqu’au bout de ses envies, afin que cela ne constitue pas par la suite une source de frustration. 40 ans, c’est donc un âge critique quand on est en couple, et on peut être confronté à des tentations : y céder peut vous permettre d’y voir un peu plus clair dans votre existence.