Se tromper et se le dire

Se tromper et se le dire

Ecrit le 26 novembre, 2013 | Dans la catégorie : Autres

Tout le monde ne vit pas l’adultère dans le secret. En effet, cet acte pas comme les autres, qui est fortement déprécié par nos moeurs occidentales, n’est pas toujours considéré par les couples comme un véritable interdit. Au delà même du concept du libertinage, qui consiste à changer de partenaire sexuel souvent même en étant en couple, d’une manière assez libre, on trouve aussi des couples qui ont des habitudes assez classiques, mais qui se trompent tout en ne le cachant pas vraiment. C’est une règle qui s’instaure alors entre ces époux d’une nouvelle génération, celle d’avoir un jardin secret.

se-tromper

En effet, les relations conjugales sont vécues par certains comme une nécessité : ils ne souhaitent pas se priver de cette séduction et de la découverte physique d’un autre, mais n’ont pas non plus envie de se séparer de leur conjoint. Ainsi, si cette envie est partagée, des couples mettent en place des règles, selon lesquelles ils ont tout à fait le droit d’aller voir ailleurs. Il est rare qu’ils se racontent mutuellement leurs histoires, mais ils n’ignorent pas non plus que leur partenaire de vie ne leur est pas acquis, et qu’il ne leur offre pas l’exclusivité. Bien sûr, pour que cela fonctionne vraiment, il faut que ce soit réciproque.

Il est en effet assez rare que ce type d’histoire soit possible quand les deux partenaires ne partagent pas le même principe et cette philosophie de vie. Quand cela est vécu par un seul des époux, généralement, cela peut générer des souffrances pour celui qui doit rester fidèle, mais tout en sachant que sa moitié ne compte pas se priver d’aventures extra-conjugales. Il faut donc, en général en tout cas, que les deux puissent avoir ce jardin secret et s’amuser, chacun de leur côté pour que ce type de mode de vie soit possible. Il s’agit d’une bonne solution quand on aime séduire et jouer, tout autant que celui ou celle avec qui l’on vit.